• projetespoirvert

PEUR OU COURAGE ?

Le cœur palpite. Les mains tremblent. Les larmes peuvent couler à tout moment. Les quelques jours avant le départ ne sont pas qu’excitation et joie. Ils sont emplis de doutes et d’angoisses. Mais pourquoi je fais ça ? Pourquoi je me suis mise dans cette situation ? Pourquoi je n’ai pas vu avant tout ce que cela impliquait ? Pourquoi sauter de si haut dans l’inconnu ? Alors oui, aujourd’hui, ce soir et demain, j’ai peur. Peur de ce vide sous mes pieds. Peur de cet inconnu.

Tout serait tellement plus simple si on n’avait pas pensé à ce projet, si on n’en était pas là. Ce serait tellement plus simple de rester ici, chez nous. On ne quitterait pas nos familles et nos amis. On ne les ferait pas sauter avec nous dans le vide. Tout serait tellement plus simple.

Et puis non. Il faut chercher la force, le courage. Puiser au plus profond de soi. Chasser les peurs et les doutes. Avancer. Continuer d’avancer avec les angoisses.

On n’est pas plus courageuses que quelqu’un d’autre. On n’est pas plus audacieuse que quelqu’un d’autre. Au contraire. On a notre expérience de vie et nos histoires, nos angoisses et nos peurs avec qui on essaie de cohabiter.

Et quand notre propre courage ne suffit plus, on s’appuie sur le courage de nos familles, de nos parents, de nos frères et sœurs. Vous pouvez le faire les filles, vous êtes au bout. Le projet mérite de se réaliser. C’est sans doute le projet de votre vie. Profiter de cette liberté.

Justement, la liberté ; sans doute que cette liberté nous fait aussi peur : être libre de nos mouvements, de nos déplacements, de nos emplois du temps. Pour la première fois sans doute, le champ des possibilités est étendu à l’infini.

Rester dans notre zone du confort n’est pas forcément un cadeau que l’on se fait. Peut-être même que la plus belle chose que l’on pouvait s’offrir, c’est ça : sauter dans le vide. Plonger dans cette page blanche qui reste à écrire, à remplir de nos rencontres, de nos joies et de nos instants de vie.


Clara




11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

RÉSILIENCE

Bon... on s’étaient préparées à la possibilité d’un retour. On ne voulait pas le voir mais nous y voilà. Il devient impossible de se déplacer en France, en Pologne, en République Tchèque, en Belgique,

  • Facebook
  • Instagram
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now